• Le piano de la vie (complet)

    Le piano de la vie

     

    Le piano de la vie, le piano de notre vie

    Piano terrible, concerto pour trahison et amis

    Symphonie de douleur, soliste de nos peurs

    Contrepoint de chagrin, adagio de douleur

     

    Mazurkas de Chopin, notes à George Sand terminant Spiridion

    Doute du tempo des cœurs de Rimbaud et Verlaine

    Fausse note des musiciens de l'aventure humaine

    Musique violente, navire à la voile déchirée voguant sur l'Archéron

     

    Rachmaninov, Schubert, Mozart, Glinka,

    Poètes aux crayons magiques

    Faisant d'un mot, d'une sensation, d'une tragédie

    Un instant troublant, une parfaite harmonique

     

    Leurs mains, marteaux ou plumes d'un instant

    Caressent les touches du piano complice

    Ce n'est que le début, ce ne sont que les prémices

    D'une promesse d'amour, de quelque chose de grand

     

    A suivre....

     

     

     Le piano de la vie, le piano de votre vie

    Vie virevoltant, vie indécise, vie trop tôt reprise

    Vie d'Edmond Dantès, vie de Georges Duroy

    Vie de Montecristo, vie de Bel Ami

     

    Concerto de Rachmaninov joué par David Helfgoot

    Pianiste troublé par les notes divines

    Il a perdu la mesure, blanche devenue noire

    Allegro devenu Adagio, César devenu Brutus

     

    Dans la partition noire de la galaxie

    Chaque étoile est une note, l'Univers un opéra

    Chaque aurore boréale est un espoir auquel on « s'a croche »

    Chaque météorite, un bémol duquel on « dé croche »

     

    Dieu a brisé sa baquette, il dirige en vain

    Ses musiciens sont devenu fous furieux

    C'est l'anarchie dans la gamme, c'est la révolte des notes

    Violence et folie, cruauté et misère ont pris place dans les cieux

     

    Mais entendez vous ? C'est la petite musique de....

     

     

    A suivre....

     

    C'est la petite musique qui fait danser le monde

    C'est la petite musique vagabonde

    C'est le chant de Maria Callas, ce chant du visage

    C'est le chant de Carmen, enfant de la bohème

     

    C'est la force de Brel, sa tragique vérité

    Ses « vieux » n'ont plus la force de chanter

    Sa « valse à mille temps » est morte de chagrin

    Mais « quand on a que l'amour » peut importe le lendemain

     

    C'est la voix surprenante d'Edith Piaf

    Qui nous prends à la gorge, et qui nous serre

    Jusqu'au débordement de nos larmes enfouies

    Des amours mortes qui ne nous feront plus « tourner la tête »

     

    C'est la fin du concert, la salle se vide

    Tom referme le piano de sa vie

    Range ses histoires, ferme sa mémoire

     

    Tel Bellérophon, il attend Pégase

    Qu'il l'emmène vaincre ses peurs de jadis

    Tuer

    la Chimère</personname> grâce aux brides magiques, et sa « petite musique ».......


  • Commentaires

    1
    berayeo
    Vendredi 29 Juillet 2005 à 22:05
    Voila..........
    une belle partition de vie, merci pour cette jolie musique Tom de Vand
    2
    Lundi 5 Juin 2006 à 14:18
    terrible
    meurtre qui se reflète, dans le vernis noir du couvercle, et l'or du cadre...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :